Archives pour la catégorie Actualités

Montée en débit du numérique

Présentation publique OUVERTE à TOUS

Jeudi 22 Septembre 2016 à 18h

« Montée en débit du numérique »

A la Pyramide Centre Culturel.

Avenue de Paris. Romorantin-Lanthenay.

Entrée libre

Cette présentation a pour objectif de faire découvrir à l’ensemble de la population,

l’évolution des travaux de montée en débit (internet) qui seront réalisés très prochainement

Sur les communes de : Romorantin-Lanthenay , Billy, Châtres-sur-Cher , Gièvres , La Chapelle-Montmartin , Langon , Loreux , Maray , Mennetou-sur-Cher , Mur de Sologne , Pruniers-en-Sologne  , Saint-Julien-sur-Cher , Saint-Loup-sur-Cher, Villefranche-sur-Cher, Villeherviers

Objets classés

ÉGLISE SAINT EUVERTE – Inscrite le 06/01/1926

OBJETS CLASSÉS

Chape – soie, 18ème siècle – Classée le 23/12/1957
Bénitier – pierre sculptée, 13ème siècle – Classé le 28/03/1930

LE BÉNITIER DE L’ÉGLISE DE VILLEHERVIERS.

Mais pourquoi le bénitier de l’église de Villeherviers est-il classé à C’est la question qui est sur toutes les lèvres.

A droite, en pénétrant sous le porche de l’église, le visiteur remarque un curieux bénitier de pierre calcaire d’une belle couleur dorée. De forme octogonale, le bénitier est creusé dans un ancien chapiteau du XIIIème siècle. Il mesure environ 75 cm de diamètre, chaque arête mesure 30 cm, il est profond d’environ 15 cm. Il est orné d’un décor de huit  » crochets  » symbolisant des bourgeons de feuillages à peine éclos. Ces sculptures peuvent paraître grossières au visiteur non initié. Mais il faut savoir qu » l’origine ce chapiteau était le haut d’un pilier de l’église, les paroissiens devaient alors lever les yeux pour le contempler. Pourquoi ce chapiteau, vestige de l’église primitive de Villeherviers édifiée au XIIIème siècle, a-t-il été transformé en bénitier, par qui et quand à Nous ne le savons pas encore. Nous supposons que son classement comme monument historique le 28 mars 1930 a été proposé par Marcel Aubert alors propriétaire du château de la Chansonnerie. Ce même Marcel Aubert se réjouissait de l’inscription de l’église Saint Euverte comme monument historique le 6 janvier 1926. Mais l’église paroissiale n’est pas classée, sans doute parce qu’elle a subi trop de modifications et transformations au cours des siècles.

Hélène Leclert, présidente de la S.A.H.A.S.

OBJETS INSCRITS

Statue : Saint Euverte – bois sculpté et peint, 17ème siècle – Inscrit le 25/07/1973
Tableau : Déposition de Croix – huile sur toile, 18ème siècle – Inscrit le 25/07/1973