Archives pour la catégorie Actualités

LE PRIX DE L’EAU

Le prix de l’eau augmente plus vite que le coût de la vie depuis une dizaine d’année et constitue une dépense significative pour les ménages. Comment et par qui est fixé le prix de l’eau ? À quels services correspondent les rubriques de la facture ?

Le prix de l’eau est fixé par le SIAEP (Syndicat Intercommunal – Villeherviers-Loreux –  d’Alimentation en Eau Potable) l’eau potable et par la commune pour l’assainissement. Ce service est géré par un délégataire Véolia (par contrat jusqu’en 2022). Il comprend :

  • le coût de collecte, traitement et distribution de l’eau potable ;
  • le coût du traitement des eaux usées (assainissement) ;
  • et des taxes et redevances (TVA).

Le prix de l’eau au mètre cube est identique pour la même catégorie d’usagers, quel que soit le volume consommé.

Le 29 mars 2016 Le Conseil syndical a décidé à l’unanimité de diminuer de 50% le montant de le part collectivité de la taxe sur la consommation d’eau, le montant passant de 1,0046 à 0,5023 € par m3.

La présentation de la facture est réglementée. Elle se compose de trois rubriques :

1- La rubrique distribution de l’eau comporte plusieurs lignes de facturation :

  • abonnement : son montant forfaitaire, indépendant de la quantité d’eau consommée, sert à financer les investissements, l’entretien du patrimoine, les salaires des techniciens et agents. Ce poste inclut les frais de location et/ou d’entretien du compteur et du branchement.
  • consommation : cette ligne correspond au volume d’eau effectivement consommé par l’abonné, tel que relevé au compteur ;

2- La rubrique collecte et traitement des eaux usées correspond aux frais d’assainissement des eaux usées. Elle comprend un montant fixe (l’abonnement) et un montant variable calculé sur la base de la consommation effective de l’abonné.

3- La rubrique organismes publics regroupe les redevances perçues pour le compte de l’agence de l’eau du bassin Bretagne-Loire où est située notre commune. Cette agence a pour mission de contribuer à améliorer la gestion de l’eau, de lutter contre sa pollution et de protéger les milieux aquatiques.

A Villeherviers, en 2016, pour 100m3 consommés, la facture est de:

Part distributeur:

abonnement:                                      29.81€ HT

consommation:                                  99,50€  HT

Part collectivités:

abonnement:                                      5.98€ HT

consommation:                                  50,2€ Ht

Eaux usées:                                       165€

Agence de l’eau:

préservation des ressources:            4,80€ HT

lutte contre la pollution:                      23€ HT

modernisation du réseau:                  18€

Le réseau s »étend sur 54 km et Villeherviers possède un réservoir. Les pertes sont faibles avec un rendement de 90%. La qualité de l’eau, contrôlée régulièrement par l’Agence Régionale de Santé, est très satisfaisante.

Il existe des différences de prix parfois importantes d’une commune à l’autre:

En 2014, le prix du service de l’eau dans 130 grandes villes françaises variait de 1,50 €/m3 pour la moins chère à 5,26 €/m3 pour la plus chère !

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ces différences de prix parmi lesquels :

  • –la disponibilité et l’origine de la ressource en eau, ainsi que son traitement pour en assurer la potabilité : une commune qui a la chance de disposer d’une eau naturellement propre dépensera moins en traitement que celle qui devra la puiser dans une rivière polluée ;
  • –la configuration du réseau (sa longueur et ses ramifications) tout comme les investissements réalisés pour la mise aux normes des stations d’épuration ;
  • –le mode de gestion de l’eau a également une influence sur le prix, et on constate que les factures restent généralement moins chères là où la distribution de l’eau est assurée directement par la commune que là où elle est gérée en intercommunalité ou par une société privée, même si cet écart tend à se réduire.

 

 

Pourquoi l’eau est-elle de plus en plus chère ? Le prix de l’eau augmente plus vite que le coût de la vie depuis une dizaine d’année.

Cette augmentation s’explique, pour l’essentiel, par les lourds investissements engagés ces dernières années pour le renouvellement des réseaux d’eau potable et d’assainissement.

 

Par ailleurs, la TVA sur la part assainissement a subi deux hausses en passant de 5,5 % à 7 % le 1/1/ 2012 puis à 10 % le 1/1/2013. Cette augmentation pèse également sur la facture des consommateurs. La TVA sur la partie eau potable reste à 5,5 %.

 

 

Réfection de l’enrobé Centre Bourg

Les services du Département refont l’enrobé du centre bourg, cela occasionne certains désagréments mais aura l’avantage d’apporter un confort de conduite et un embellissement du centre bourg.

Les travaux ont été beaucoup plus rapides que prévu et se finalisent cette semaine. Un grand merci au personnel pour le travail rapide et très propre, et merci également au Département car cela n’a rien coûté à la commune.

Montée en Débit

Les travaux de montée en débit sont finalisés depuis le 28 Septembre. Pour profiter pleinement des services internet, il vous faut contacter votre fournisseur d’accès internet afin qu’il effectue la bascule.

Certains problèmes ont été constatés chez des particuliers en particularité chez free. Si vous avez des difficultés avec votre opérateur, n’hésitez pas à nous le faire savoir en Mairie pour que nous puissions en informer le Syndicat Mixte Ouvert Loir-et Cher Numérique.

Bon Surf!!!

 

 

Montée en débit du numérique

Présentation publique OUVERTE à TOUS

Jeudi 22 Septembre 2016 à 18h

« Montée en débit du numérique »

A la Pyramide Centre Culturel.

Avenue de Paris. Romorantin-Lanthenay.

Entrée libre

Cette présentation a pour objectif de faire découvrir à l’ensemble de la population,

l’évolution des travaux de montée en débit (internet) qui seront réalisés très prochainement

Sur les communes de : Romorantin-Lanthenay , Billy, Châtres-sur-Cher , Gièvres , La Chapelle-Montmartin , Langon , Loreux , Maray , Mennetou-sur-Cher , Mur de Sologne , Pruniers-en-Sologne  , Saint-Julien-sur-Cher , Saint-Loup-sur-Cher, Villefranche-sur-Cher, Villeherviers

Objets classés

ÉGLISE SAINT EUVERTE – Inscrite le 06/01/1926

OBJETS CLASSÉS

Chape – soie, 18ème siècle – Classée le 23/12/1957
Bénitier – pierre sculptée, 13ème siècle – Classé le 28/03/1930

LE BÉNITIER DE L’ÉGLISE DE VILLEHERVIERS.

Mais pourquoi le bénitier de l’église de Villeherviers est-il classé à C’est la question qui est sur toutes les lèvres.

A droite, en pénétrant sous le porche de l’église, le visiteur remarque un curieux bénitier de pierre calcaire d’une belle couleur dorée. De forme octogonale, le bénitier est creusé dans un ancien chapiteau du XIIIème siècle. Il mesure environ 75 cm de diamètre, chaque arête mesure 30 cm, il est profond d’environ 15 cm. Il est orné d’un décor de huit  » crochets  » symbolisant des bourgeons de feuillages à peine éclos. Ces sculptures peuvent paraître grossières au visiteur non initié. Mais il faut savoir qu » l’origine ce chapiteau était le haut d’un pilier de l’église, les paroissiens devaient alors lever les yeux pour le contempler. Pourquoi ce chapiteau, vestige de l’église primitive de Villeherviers édifiée au XIIIème siècle, a-t-il été transformé en bénitier, par qui et quand à Nous ne le savons pas encore. Nous supposons que son classement comme monument historique le 28 mars 1930 a été proposé par Marcel Aubert alors propriétaire du château de la Chansonnerie. Ce même Marcel Aubert se réjouissait de l’inscription de l’église Saint Euverte comme monument historique le 6 janvier 1926. Mais l’église paroissiale n’est pas classée, sans doute parce qu’elle a subi trop de modifications et transformations au cours des siècles.

Hélène Leclert, présidente de la S.A.H.A.S.

OBJETS INSCRITS

Statue : Saint Euverte – bois sculpté et peint, 17ème siècle – Inscrit le 25/07/1973
Tableau : Déposition de Croix – huile sur toile, 18ème siècle – Inscrit le 25/07/1973