Beau concert en l’église Saint-Euverte

Il fallait y être pour apprécier la grandeur de l’événement… La chorale de l’école municipale de musique de Romorantin accompagnée par l’orchestre à cordes et quelques musiciens de l’école a offert un récital d’une qualité exceptionnelle.

De ses 800 ans d’existence, pas sûre que cette petite église de village ait en son écrin accueilli un événement d’une telle qualité ! « On m’a demandé il y a un mois si nous pouvions accueillir ce concert en notre église. Avec les élus, nous nous réjouissons de voir réunis ce soir 170 personnes qui ne tarissent pas d’éloges sur la qualité de l’événement et ce qu’ils ont ressenti. Magnifique ! », clame Raphael Hougnon, maire, à la fin du concert.
L’ensemble chorale-musique dirigé par Brigitte Rachal était accompagné de 17 violons, violoncelles et alto et la contrebasse de Sylvie Dupont, du piano de Christine Nodion, des hautbois de Nadège Dion et Erwan Cadoret et la trompe de Lucien Robert… L’origine des titres, leur histoire, leur auteur, leur contenu ont été commentés avant chaque passage.
Avec un répertoire qui respecte autant le lieu que le moment, la quarantaine de choristes a débuté par un « Douce nuit sainte nuit ». En tout douze titres de compositeurs prestigieux (Haendel, Purcell, Bach, Verdi). « Come Ye Sons of Art » de Purcell a été même été réclamé une seconde fois pour ponctuer le spectacle.
L’église Saint-Euverte, lieu destiné au recueillement, a répondu à sa mission de la plus belle des façons ! « Un bonheur que nous avons tous ressenti nous aussi, sans doute cette formidable récompense est le fruit d’un long et rigoureux travail de répétitions » a expliqué Brigitte Rachal à ceux qui sont venus la féliciter.

Cor. NR : Jean-Guy Foucard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *